Les 6 indispensables pour une cuisine zéro-déchet

Chaque année en France, un habitant produit 354 kilos d’ordures ménagères. Les calculs sont réalisés par l’Ademe à partir des tonnages des poubelles des ménages collectées par les collectivités locales. Ce chiffre donne le vertige, il est temps de passer à l’action vous ne pensez pas ? C’est parti ! Dans cet article, nous allons découvrir ensemble les indispensables pour une cuisine zéro déchet.

Comme pour tout lancement de projet, il faut commencer par s’équiper.

Si vous vous mettez au sport, vous achèterez les baskets qui vous font de l’œil pour vous motiver à aller courir. Pour une rentrée bien organisée, le choix de l’agenda sera crucial.

Pour commencer le zéro déchet c’est exactement pareil !

Quelques achats seront indispensables au début. Rassurez-vous, l’investissement de base reste accessible au budget de tous et peut être effectué au fur et à mesure que vous avancez dans votre démarche.

Vous pourrez faire quelques achats en boutiques spécialisées. Pour les plus motivés, retroussez vos manches, vous allez pouvoir en fabriquer vous-même.

Découvrons ensemble les 6 indispensables pour débuter une démarche zéro déchet dans votre cuisine.

1. Le composteur ou le lombricomposteur

Sachez que c’est très simple d’utilisation, et non, vous n’aurez pas des rats qui vous passeront sur les pieds à chaque fois que vous irez jeter vos pelures de carottes.

Comment ça marche ?

Le compostage à domicile consiste, à transformer les déchets provenant de la maison pour en faire un engrais naturel.

Le compost se forme ensuite par l’action de micro-organismes et par un processus de fermentation.

Le compostage comporte de nombreux avantages :

  • Il permet de recycler les matière biodégradables
  • De réduire vos déchets
  • De fertiliser votre jardin de façon 100% naturelle

C’est pas beau ça ?

Renseignez-vous auprès de la mairie de votre commune car certaines en fournissent gratuitement ou à prix très attractif. 

Si ce n’est pas votre cas, voici deux modèles de composteurs que vous pouvez acheter sur internet :

Pour les personnes qui vivent en appartement, il existe des lombricomposteurs. Sur le même principe que le composteur, il s’agit d’un format plus petit et adapté aux citadins. Rassurez-vous, cette méthode ne dégage aucune odeur, et ne prend pas beaucoup de place.

Comment ça marche ?

Vous devez vous munir d’un lombricomposteur et de lombrics. Les lombrics sont les vers de terre qui se nourriront de vos déchets. Leurs déjections s’accumulent, ce qui créé le lombricompost. Dit comme ça, ça peut paraître écœurant. Vous aurez du mal à croire que ça ne fait pas d’odeur ni de bruit mais je vous l’assure.

Voici plusieurs modèles de lombricomposteurs qui s’adapteront à vos besoins :

2. Le film alimentaire réutilisable

Alléluia, nous commençons à en voir de plus en plus.

Certains sont fabriqués à base de chutes de tissus et d’un élastique, d’autres contiennent de la cire d’abeille et s’adaptent à la forme de vos plats en les chauffant avec vos mains.

Là encore deux possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez les acheter sur différents sites, ou les fabriquer vous-même. Il existe de nombreux tutoriels plus ou moins simples. Vous trouverez certainement votre bonheur.

Pour vous aider à faire votre choix entre les différents modèles, vous trouverez toutes les informations dans cet article.

3. Le tawashi

Qu’est-ce que le tawashi ? Il s’agit d’une éponge écologique qui vient tout droit du Japon. 

Elle fait clairement concurrence à toutes les éponges du commerce puisqu’elle est fabriquée à partir de chutes de tissus et qu’elle est lavable donc réutilisable à l’infini.

Faites le tour de votre intérieur à la recherche de collants grillés, chaussettes solitaires ou foulards moches, vous venez de leur trouver une seconde vie.

Comment fabriquer une éponge tawashi ? C’est à la portée de tout le monde.

Vous aurez besoin :

  • D’une planche en bois clouée tout autour en carré
  • De chutes de tissus

Vous trouverez sur Amazon des kits complets pour les fabriquer. Au passage, super idée cadeau !

Et sinon, la solution la plus simple reste de les acheter:

4. Tote-bag

Ils vont devenir les alliés de votre quotidien. Les tote-bag doivent totalement remplacer les sacs jetables que vous cumulez. Ils polluent énormément lors de leur fabrication et même après, et qu’on se le dise, qui prennent beaucoup trop de place… pour rien.

Vous pouvez en acheter de toute sorte, des plus simples aux plus décorés.

Les couturiers/ières, auront plaisir à les fabriquer eux-mêmes. C’est un très bon exercice pour les débutants en couture car relativement simple à faire.

5. L’essuie tout lavable

Là, je dois avouer, que, quand vous serez équipé d’essuie-tout lavable, vous commencerez sérieusement à faire partie des aficionados du zéro déchet, et franchement bravo !

On aurait du y penser plus tôt. C’est beaucoup mieux que d’acheter et de jeter l’essuie-tout du commerce. Sur le même principe que nous lavons et nous changeons nos draps, pourquoi ne pas en faire de même avec nos serviettes de table et essuie-tout ?

Cette idée peut vous paraître un peu bizarre au premier abord, mais comme pour tout, il s’agit d’en prendre l’habitude. Vous verrez que vous oublierez vite le papier jetable, dont on déroule beaucoup trop de feuilles par rapport à la petite tâche que l’on souhaite nettoyer.

6. Les bocaux en verre

On rentre dans le vif de la démarche 100% zéro déchet, puisqu’il est tout à fait possible de réutiliser les bocaux en verre que vous achetez dans le commerce. C’est d’ailleurs la manière la plus écologique et économique d’agrandir la famille des bocaux de verre. Vous verrez qu’ils deviendront indispensables !

Si vous avez besoin d’une grande quantité assez rapidement, sachez que vous pouvez en acheter dans les vide-greniers ou chez Emmaüs, pour une bouchée de pain.

Pour un côté un peu déco, munissez-vous d’une étiqueteuse. Vous allez adorer renommer vos pots pour savoir ce qu’ils contiennent. Ceci n’est pas un détail parce que ce n’est pas toujours évident de distinguer la farine du sel quand il n’y a plus d’emballage.

Voilà, votre starter-pack professionnel du zéro déchet dans la cuisine est prêt !

Pas si difficile non ?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *